samedi 1 janvier 2011

sans titre



Deux photos de recherche, toujours sur cette notion de scénographie, de corps meurtri, gisant sur le pavé (sans pavé).
Je ne dirai qu'une chose, une déchirure au visage et à l'âme, un corps dévoré par les craquements d'ombre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire